Blog

Comment la commutation « White Box » canalise Trader Joe’s



h-TRADER-JOES-640x362900px-Flag_of_France   Lannée 2018 est une année phénoménale pour être dans le secteur de la mise en réseau désagrégé. Il n’y a jamais eu un meilleur moment d’y être – non seulement pour les vendeurs, mais aussi pour les chefs d’entreprise eux-mêmes. Le marché pour l’innovation du réseau s’est enfin precisé après une longue balade à travers le désert qui compose la piété du SDN académique, et le hardware sur lequel fonctionne l ‘infrastructure réseau désagrégé basé sur le Linux est maintenant de calibre mondiale – les mêmes ASICs et le même hardware qu’utilisent les vendeurs actuels, et probablement les mêmes câbles électriques, si l’on digne regarder d’assez près. 

Alors où entre Trader Joe’s – un supermarché américain très performant - dans cette équation ? En quatremots: la proposition de valeur. Alors que les vendeurs de l’OS réseau « white box » comme Pica8 n’ont pas délibérément cherché à émuler les valeurs de l’entreprise Trader Joe’s, il s’avère que c’est plus ou moins ce que nous avons fait. La configuration de nos valeurs est curieusement similaire.

Meilleure qualité au moindre coût? Oui.

Service et réactivité comme buts principaux? Encore oui.

Utiliser les mêmes produits que nos plus grands compétiteurs, mais sans noms de marque? Une fois de plus, oui.

Et, finalement, ayant tout ce qu’il vous faut pour construire un excellent repas/réseau sans vous enterrer avec des choix inutiles qui vous font tourner la tête? Oui, oui, et encore oui.

(En effet, qui a besoin d’inspecter les étiquettes de 17 variétés de soupe à la tomate à Safeway (hypermarché américain) avant de prendre une décision d’achat – et, de l’autre côté, qui a besoin de se fatiguer en parcourant des milliers d’options différentes de configuration pour les anciens RFC (Request for Comments) qui ne seront jamais utilisées?)

Les clients ont réagis favorablement à ces propositions de valeurs communes, jusqu’au point où les réseaux « white box » se sont prouvés comme des alternatifs viables à l’infrastructure des réseaux anciens des vendeurs de type Cisco et Arista.

Pas encore convaincue? Tous les vendeurs réunis de logiciel « white box » comme nous ont acquis des milliers de clients, dont certains d’entre eux font parti des plus grandes compagnies du monde.

Il s’avère que notre secteur a discrètement franchi l’étape de l’adoption préliminaire il y a déjà un certain moment malgré le barrage de « Fake News » - « ce n’est pas prêt à être déployé en grande échelle » - qui continue d’agiter le secteur de temps à autre.  

Mais peut-être l’exemple le plus éloquent du parallèle avec Trader Joe’s et, précisément dans cette instance l’offre d’entreprise         « white box » de Pica8, c’est que nos clients nous découvrent presque exclusivement de bouche à oreille. Trader Joe’s est célèbre pour le fait qu’ils ne font jamais de la publicité, mais leur croissance ne cesse de provoquer l’envie de leurs compétiteurs. Nous sommes encore loin d’être au même niveau qu’eux, bien sûr, mais au niveau des clients nous sommes déjà le plus grand vendeur de systèmes d’exploitation « white box » de marque Linux, et depuis 2012 notre entreprise croit de façon exponentielle, même sans avoir engagé/recours à un seul vendeur. (Dans l’intérêt de la transparence, nous en avons maintenant engagé quelques uns!)

Et, encore en parallèle avec Trader Joe’s, la croissance de la clientèle d’entreprise de Pica8 est presque exclusivement au détriment de nos concurrents actuels, ce qui n’est pas très surprenant vu que Cisco (Safeway) possède aux alentours de 90% de l’ensemble des services, d’après la plupart des analystes de l’industrie.  Piggly Wiggly (Juniper) fait surface de temps à autre, mais dans les deux cas la maturité et la proposition de valeur inhérent des systèmes d’exploitation réseau « white box » conventionnels commencent à ressembler à celles de Trader Joe’s de plus en plus.

Tagged PICA8, Networking, white box, open networking, network